Vous êtes ici

Accueil » Grandes Conférences Int.

Guérir du traumatisme

 

 

Guérir du traumatisme : des neurosciences à la thérapie somatique

 

Véritable poison pour l’existence, le stress serait à l’origine de 60 à 80% des consultations médicales. Souvent attribué à un mode de vie trop exigeant en termes de performances, il est enduré par de nombreuses personnes comme un attribut inévitable de la vie moderne. En réalité, le stress est souvent consécutif à un événement traumatique (agression, rupture relationnelle, deuil, accident, guerre, chirurgie, etc.). Lorsque l’on parvient à retourner à l’équilibre, le stress disparaît et la vie reprend son cours normal. 
Malheureusement, dans de nombreuses circonstances, la charge traumatique n’est pas évacuée et la représentation interne du traumatisme persiste. Le stress devient alors chronique et autonome. Avec le temps, l’organisme devient saturé, incapable de gérer ses effets qui s’accumulent. Lorsqu’il atteint les limites de la résilience biologique, la somatisation commence: insomnie, anxiété, douleurs chroniques, troubles gastro-intestinaux, hypervigilance, culpabilité, émotions envahissantes, dépendances, dépression sont autant de manifestations d’anciens traumas encore actifs. Ceux qui souffrent de ces symptômes ignorent la plupart du temps quel événement traumatique est à l’origine de leurs maux. Et pour cause : la région de notre cerveau qui enregistre les traumas n’a besoin ni de notre conscience, ni de notre volonté pour mémoriser l’événement et activer le stress chronique.
 
De plus en plus de personnes sont conscientes de l’importance de mieux se connaître pour mieux vivre sa vie. Malgré des démarches psychothérapeutiques parfois longues, beaucoup continuent de souffrir dans leurs corps, éprouvent des difficultés émotionnelles et relationnelles qui entravent leur bonheur. Pourquoi est-il si difficile de guérir, de vivre dans la fluidité et dans la joie? Les données récentes en neurosciences semblent apporter une réponse.
 
Cyrinne Ben Mamou, PhD, docteure en neurosciences et thérapeute, nous propose de plonger au coeur du mécanisme biologique du trauma. En nous partageant le fruit de ses recherches universitaires et les découvertes scientifiques les plus récentes, elle nous montrera pourquoi identifier la cause exacte de nos maladies n’est ni nécessaire, ni suffisant pour guérir. Nous comprendrons l’importance de donner au corps une place centrale dans le processus de guérison.
 
Présentation de Cyrinne Ben Mamou
De formation scientifique, elle est notamment titulaire d’un doctorat (PhD) en neurosciences de l’Université de Montréal.
 
Sa formation universitaire est pluridisciplinaire : sciences biologiques et géologiques, écologie, éthologie, biologie des populations, neurosciences. Après 12 années de recherche universitaire en biologie et en neurosciences, elle a choisi en 2009 de se mettre au service du bien-être, de l’autonomie et de la croissance individuelle par le biais de conférences et d’articles grand public.
 
De 2009 à 2011, elle a suivi plusieurs formations dans le domaine des thérapies somatiques. Depuis 2011, elle offre un accompagnement individuel en thérapie somatique intégrative. S’appuyant sur ses recherches universitaires sur la plasticité neuronale et les mémoires émotionnelles, elle accompagne les individus dans leurs processus d’adaptation et de résilience. Dans une perspective holistique et humaniste, son approche thérapeutique intègre les dimensions physique, psychologique et spirituelle.